Canadian Positive People Network (CPPN)
Réseau canadien des personnes séropositives (RCPS)

An independent network for and by people living with HIV and HIV co-infections in Canada
Un réseau indépendant pour et par les personnes séropositives et avec des co-infections au Canada

Une pétition électronique

Le Groupe de travail ontarien sur le droit criminel et l'exposition au VIH vient de lancer une pétition électronique pour maintenir la pression sur le procureur général de l'Ontario. Comme vous le savez, la plupart des poursuites sont en cours en Ontario.

Vous êtes invité, d'où que vous viviez, à envoyer un message au ministre Naqvi; Et, vous êtes invités à promouvoir l'action en transmettant le message suivant à vos communautés et à vos réseaux. Il ya aussi des suggestions pour les actions des médias sociaux dans le message ci-dessous ... Nous voulons que l'AG soit inondé par les courriels de la communauté.  Le Réseau juridique canadien VIH / sida vous remercie de votre soutien.


Messages suggérés:

Des personnes vivant avec le VIH font encore l'objet d'accusations d'agressions sexuelles graves – l'une des plus lourdes accusations du Code criminel du Canada – même en l'absence d'intention de causer un préjudice, même lorsque le VIH n'est pas transmis et lorsque le risque de transmission est négligeable, voire nul. La ministre de la Justice, et procureure générale du Canada, a dénoncé le recours excessif au droit criminel au Canada, reconnaissant que « la criminalisation disproportionnée de la non-divulgation de la séropositivité décourage bon nombre de personnes de passer des tests de dépistage et de se faire traiter, et stigmatise davantage les personnes vivant avec le VIH ou le sida. » Alors, pourquoi l'Ontario continue-t-il de poursuivre injustement des personnes vivant avec le VIH?


SVP cliquer ici pour envoyer un message à l'attention du procureur général de l'Ontario Yasir Naqvi. (Nous sommes désolés mais cette pétition n'est disponible qu'en anglais. Cependant, vous pouvez lire une traduction du texte en français ici.)

Nous avons également une page d'action en ligne à http://clhe.ca/hiv-is-not-a-crime, où l'on peut directement envoyer un courriel au procureur général Yasir Naqvi. Merci de diffuser le lien dans votre réseau et dans les médias sociaux, à l'aide de mots-clic suivant : #stoplacrim Voici un exemple de gazouillis simple pour Twitter : Non à la criminalisation du #VIH ! Dîtes à @Yasir_Naqvi d'arrêter l'injustice ! Écrivez lui ici : http://clhe.ca/hiv-is-not-a-crime #stoplacrim

Ensemble, nous pouvons faire une différence. Le procureur général de l'Ontario doit faire preuve de leadership et mettre un terme aux poursuites injustes à l'encontre des personnes vivant avec le VIH. Pour plus d'informations sur la criminalisation de la non-divulgation du VIH et la campagne pour des lignes directrices aux procureurs, consultez www.clhe.ca.

Dans les nouvelles ... une femme vivant avec le VIH fait appel d'une condamnation pour agression sexuelle aggravée. Nous sommes solidaires avec nos frères et sœurs indigènes! Lisez le rapport (disponible en anglais seulement) ici.

En juillet 2016, le Dr Michael Brady, directeur médical au Terrence Higgins Trust, a déclaré : 
« Nous pouvons maintenant dire avec confiance que si vous prenez des médicaments contre le VIH comme prescrits et que vous avez une charge virale indétectable depuis plus de six mois, vous ne pouvez pas transmettre le VIH avec ou sans préservatif. Le risque est effectivement nul. »  

Indétectable = Intransmissible (U = U)
En savoir plus à ce sujet ici et aider à sensibiliser à cette incroyable nouvelle preuve.

Regarder en arrière ...

Réflexion sur les actualités et événements récents

Regarder vers l'avant ...

Que se passe-t-il?

Nous apprécions votre patience pendant que nous continuons à développer le contenu.